Guilin et Yangshuo, la suite

Publié le par Bee Charmer

Petit bateau à l'entrée d'une grotte sur la rivière LiUne fois arrivés à Yangshuo, nous étions assez étourdis, d’une part du fait des magnifiques paysages que nous avions parcouru pendant les 3-4 heures de la croisière, mais également du fait du bruit incessant et assourdissant du moteur du bateau.

Le bateau nous dépose à une sorte de débarcadère sans trop nous dire où nous sommes et repart. Nous avions noté l’adresse de l’hôtel sur un petit papier, mais comme nous n’avions aucune idée de la distance à laquelle nous en étions, ni de la direction à prendre, nous avons décidé de demander à quelques personnes qui traînaient par là. Au final, tous nous indiquent à peu près la même direction (vers la gauche), et au bout de 5 minutes de marche, nous nous retrouvons au bout d’une des rues principales de Yangshuo. Nous nous dirigeons un peu plus vers le centre-ville, et de là après la recherche désespérée d’un taxi, nous appelons l’hôtel qui nous averti qu’il envoie quelqu’un nous chercher. Nous attendons, et effectivement au bout de 5 minutes, un petit « mian bao » (ou petit pain), sorte de petit van vient nous récupérer.

Canna flamboyant à YangshuoNous avions spécialement choisi un hôtel se trouvant à l’écart de Yangshuo, nous voulions du calme pour nous déconnecter de la Ville. Et ce fut réussi. Un peu effrayant au début car le taxi au bout de presque 10 minutes, s’est engagé sur un chemin caillouteux et l’espace d’un moment nous nous sommes demandé si nous étions montés dans le bon taxi. La route était extrêmement mouvementée, et ne semblait pas finir. Il faisait nuit, et notre regard ne pouvait pas porter plus loin que la distance éclairée par les phares du véhicule. Toutes les plantes qui bordaient la route étaient uniformément recouvertes de cette couche de terre orange qui donnait l’impression qu’on les avait peintes au pulvérisateur.

 Vue du Yangshuo mountain retreat depuis la rivière Yu LongEnfin nous arrivons au Yangshuo Montain Retreat. Nous sommes rassurés. Notre chambre à bien été réservée, et quelqu’un nous y conduit. Comme nous n’avions grappillé que quelques chips dans le bateau nous avions faim, et pas le courage de reprendre la route caillouteuse pour rejoindre Yangshuo et dîner. Nous nous sommes donc attablés dans la grande salle commune de la guesthouse et avons commandé quelques spécialités délicieuses. J’ai particulièrement apprécié la citrouille du jardin cuite et assaisonnée à l’ail ainsi que les rouleaux de printemps végétariens, le tout accompagné bien sûr d’une bouteille de Tsingtao.

  Cormorans pêcheurs sur un radeau en bambouLe lendemain matin, la vue depuis la chambre nous a coupé le souffle. Au bas de l’hôtel, le fleuve Yu Long poursuit doucement sa course, à peine dérangée par les couples de touristes embarqués sur de petits radeaux en bambou, pilotés par de bavards armateurs. Après avoir pris un copieux petit déjeuner à l’européenne sur la terrasse du Mountain Retreat, nous avions décidé d’aller découvrir les environs. Il y avait dans les balades courtes à faire depuis l’hôtel (30 minutes de marche) une roue à eau à aller voir. Après avoir choisi cet objectif et demandé comment s’y rendre (réponse : allez tout droit), nous voilà partis sur la route poussiéreuse qui longue de loin le fleuve Yu Long. Balade au milieu des pains de sucre

Après presque 2 heures de marches et une trentaine de touristes croisés en vélo, nous arrivons dans le village de Chaoyang, mais toujours pas de roue à eau. Nous décidons de rentrer à l’hôtel et l’option de la descente en bateau de bambou semble réjouissante (surtout pour mes pieds). Nous demandons donc combien ça coûte pour descendre en radeau, et pour trois personnes, ils nous disent qu’il faut 2 bateaux et donc que c’est 400 yuans au total (et là vous ne me voyez pas, mais j’ouvre des yeux grands comme ça !). Quoi !!!?!!!? En plus la personne de la guesthouse nous avait mentionné que c’était maximum 10 yuans par personnes depuis la roue à eau. Je veux bien qu’on ait largement dépassé la roue à eau, mais quand même ! Du coup, nous repartons, penaud, et décidés à redemander un peu plus bas des tarifs plus compétitifs. Après avoir demandé à 4 endroits différents, et parcouru presque la moitié du chemin retour, on accepte de se faire descendre pour un total de 120 yuans à trois. C’était assez rigolo, bien plus calme et bien moins rapide que le bateau à moteur de la veille, mais très joli. Vue de la guesthouse Yangshuo Mountain Retreat depuis la berge du Yu LongAu bout de 15 minutes, nous voilà donc arrivés à la guesthouse, il est tard, et l’estomac gronde famine. Comme le temps est un peu frais nous décidons de déjeuner dedans. Nous goûtons encore quelques spécialités locales, j’arrive à convaincre mes deux partenaires de goûter le poisson cuit dans la bière, qui en fait ne s’avère pas si génial que ça, et surtout difficile à manger puisque c’est un poisson d’eau douce, et que toutes les arrêtes sont encore dedans. Nous sommes un peu fatigués, et montons dans la chambre faire une petite sieste. L’après midi s’écoulera tout doucement, et après quelques parties de « 6 qui prend » sur une table à l’extérieur, nous dînerons là, tout en imaginant ce que sera notre journée de demain que nous passerons à Yangshuo.

 

Vue depuis la chambre de la guesthouseLe lendemain matin fut encore plus majestueux que celui de la veille, le temps était complètement dégagé, et s’offraient à nos yeux ébahis un paysage de pains de sucre, de forêts de bambou sous un ciel immaculé. Après avoir réglé la guesthouse, nous sommes partis pour Yangshuo, où une journée shopping nous attendait (au grand damne de Guillaume).

 

 

Yangshuo Mountain Retreat

Tel : 00 86 773 8777 091

Je vous recommande cette guesthouse qui offre un service impeccable, à un prix raisonnable, dans un décors de rêve. Précisez que vous voulez une chambre avec vue sur la rivière et vous apprécierez encore plus votre séjour.

Publié dans Mes bons plans

Commenter cet article